Subordonnées conjonctives circonstancielles
Version Web de la communauté maintenant disponible

Tout savoir sur les subordonnées conjonctives circonstancielles : l’essentiel


Ce cours est destiné aux élèves du lycée en première. Il s’agit d’une explication détaillée des subordonnées conjonctives circonstancielles ainsi que leurs types. Il est rédigé par des enseignants agréés qui se réfèrent au programme scolaire. Il contient donc des éléments du programme scolaire de la première année bac, principalement la mission française.


Subordonnées conjonctives circonstancielles


Une phrase avec un verbe conjugé : une phrase simple une phrase simple Une phrase avec plusieurs verbes conjugués : phrase complexe.


Cette leçon concerne les phrases complexes


Pour délimiter les propositions, il faut d’abord repérer tous les verbes conjugués.


Ensuite on observe si la proposition est :


- Juxtaposée (proposition introduite par de la ponctuation) - *Exemple : Je dors, je viens* - Attention une proposition juxtaposée est dite indépendante - Coordonnée (proposition introduite par une conjonction de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car)

- Exemple : Je dors et je viens


Subordonnée


- La proposition subordonnée peut être introduite par 3 types de subordonnant : - Pronom relatif invariable : qui, que, quoi, dont, où - Pronom relatif variable : tous les mots ayant pour radical ‘quel’ : lequel, laquelle, auquel… - Conjonction de subordination : même si, comment, pendant que, alors que…. - Lors du relevé des propositions, il faut garder en tête que juxtaposition < coordination < subordination


Les propositions subordonnées :


A. Relatives : elle complète un nom, un COD:COI *Exemple : Je vois ma mère qui parle.* B. Conjonctives : Complétive : elle complète le verbe de la proposition à laquelle est liée.

Exemple : Je vois les enfants danser → je peux dire ‘je vois les enfants qui chantent’

Exemple : Je pense que c’est facile. (complète le verbe penser)

Infinitive : elle est constituée d’une verbe à l’infinitif. Pour vérifier, on transforme la subordonnée infinitive en relative.

Exemple : Je vois les enfants danser → je peux dire ‘je vois les enfants qui chantent’

Contre-exemple : Je vais aller à la piscine → je ne peux pas dire ‘je vais que je vais’ → ‘aller’ n’est pas une subordonnée conjonctive infinitive Participale Présent : composée d’un participe présent Exemple : En mangeant, elle parle. Passé : composée d’un participe passé Après être sortie, elle ira en cours. Interrogative indirecte : question à la forme déclarative Exemple : Il se demande si elle avait raison. Circonstancielle Lieu : Je viendrai où il ira Temps : Je viendrai quand il viendra Cause : Je viendrai parce que tu me l’as demandé Conséquence : Tu as tellement insisté que je viendrai But : Tu as insisté pour que je vienne Comparaison : Tu as insisté comme si c’était facile Opposition : Tu as insisté alors qu’il avait dit non Concession ; Tu as insisté même s’il avait dit non

Ce cours rédigés par les meilleurs enseignants de Knagora doit servir à la bonne compréhension de l’élève en améliorant continuellement son niveau de français. C’est aussi une préparation pour l’épreuve écrite et orale qui l’attendent en fin d’année. Retrouvez gratuitement ce cours en format PDF et tester votre compréhension par le test de niveau qui y est lié. Contactez le service Knagora et demandez gratuitement vos supports.


Pour aller plus loin, prenez un premier cours avec le meilleur enseignant qui vous correspond sur knagora
Knagora
Compétences
Cours sur les subordonnées conjonctives circonstancielles niveau première année bac (Mission française)
Langues
Programme scolaire (mission française)